fiche de synthèse les échanges dans le monde

1. Des échanges en pleine croissance
  • Les échanges sont les flux de biens matériels (marchandises) ou immatériels (capitaux, informatiques). Depuis 1945, lʼaugmentation est généralisée pour plusieurs raisons: augmentation de la consommation, baisses des droits de douane et des coûts de transport. Lʼarrivée des pays émergents comme la Chine ou lʼInde accélère ce mouvement.
  • Trois pôles dominent ces échanges qui se réalisent à lʼéchelle mondiale : lʼAmérique du Nord, lʼUnion Européenne et les pays dʼAsie-Pacifique.

  • Lʼexemple du jus dʼorange illustre cette mondialisation des échanges. Celui consommé en Europe vient de Floride, du Brésil ou dʼEspagne. 99 % de la production brésilienne est exportée. Quatre compagnies se partagent 90 % de la production mondiale : Citrosusco et Catrale au Brésil, Cargill au USA, Louis Dreyfus en France.

trois premiers exportateurs mondiaux :

1 : Chine,
2 : Allemagne,
3 : USA.
Trois premiers importateurs mondiaux :
1: USA,
2: Chine
3: Allemagne.


chiffres : le transport maritime (source CNUCED en 2008 et 2009): trafic maritime international (2008): 8,2 milliards de tonnes, capacité de la flotte mondiale de porte-conteneurs (2008) : 13,3 millions d’EVP, trafic des ports à conteneurs (2009) : 485 millions d’EVP (dont 28% détenus par les ports chinois).
(EVP : Equivalent vingt pieds : nombre de conteneurs de vingt pieds de long.)
(source OMC en 2010)


2. Les acteurs des échanges maritimes

• Les armateurs importants sont des FMN (Firmes multinationales) comme Maersk. Cette société est la grosse entreprise danoise. Le groupe est présent dans le transport maritime avec Maersk Line, première compagnie maritime et plus grand armateur de porte-conteneurs au monde, dans la construction navale, dans la prospection pétrolière et gazière, dans le commerce de détail, le transport aérien et dans d'autres activités industrielles.
Le groupe emploie 60 000 collaborateurs dans le monde dont 22 000 personnes dans l'armement maritime. Elle emploie 115 000 personnes dans 130 pays.

3. Un transport maritime dominant
  • Le commerce de marchandises représente 90 % du trafic mondial. Certains espaces deviennent des points stratégiques comme les grands ports (Hong Kong, Singapour, Shanghai, Rotterdam) et les canaux (Panama, Suez) et les détroits (Gibraltar ou Malacca au sud de Singapour).
  • La conteneurisation sʼest rapidement développée pour former un système intermodal où tous les moyens de transports sont mis en relation. 
intérêts : étudier le commerce de marchandises permet d’insister sur l’augmentation des échanges dans le cadre de la mondialisation de l’économie. La géographie des échanges est également instructive pour étudier les centres d’impulsion de l’économie mondiale et l’économie des pays émergents. 


Commentaires

Articles les plus consultés